En direct : Vladimir Poutine accuse l’Otan de participer au conflit en fournissant des armes à Kiev

Le président russe Vladimir Poutine a accusé l’Otan de participer au conflit en Ukraine en fournissant des armes aux forces de Kiev, dans une interview diffusée dimanche. Par ailleurs, le chef de la diplomatie américaine se rendra en Asie centrale en début de semaine,

espérant renforcer l’empreinte des États-Unis dans les républiques ex-soviétiques, prises en étau entre leur puissant voisin russe et l’influence de la Chine. Retrouvez heure par heure les principaux événements de la journée.13 h 54 : l’Algérie va rouvrir son ambassade à Kiev

L’Algérie, alliée traditionnelle de Moscou, a décidé de rouvrir son ambassade à Kiev, fermée depuis l’invasion russe de l’Ukraine il y a un an, a annoncé le ministère algérien des Affaires étrangères .“Cette décision intervient dans le cadre de la sauvegarde des intérêts de l’État algérien dans ce pays ainsi que ceux de la communauté nationale”, a précisé le ministère dans un communiqué.

La réouverture de l’ambassade qui sera dirigée par un chargé d’affaires se fera “dans les plus brefs délais”, a ajouté la même source,.

Selon la diplomatie algérienne, les activités de son ambassade à Kiev avaient été “gelées en raison de la détérioration des conditions de sécurité”.

9 h 10 : Vladimir Poutine estime que l’Otan participe au conflit en Ukraine en fournissant des armes

Le président russe Vladimir Poutine a accusé l’Otan de participer au conflit en Ukraine en fournissant des armes aux forces de Kiev, dans une interview diffusée dimanche.

“Ils envoient des dizaines de milliards de dollars d’armes à l’Ukraine. Ceci est vraiment de la participation”, a dit le président russe dans un entretien avec la chaîne Rossiya-1.

6 h 30 : les dirigeants de l’UE pourraient se rendre en Chine d’ici la mi-2023, selon l’ambassadeur chinois auprès de l’UE

L’ambassadeur chinois auprès de l’Union européenne Fu Cong a déclaré que la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le président du Conseil européen, Charles Michel, pourraient se rendre en Chine au premier semestre 2023, a rapporté le journal chinois Global Times.

Les diplomates européens ont critiqué le refus de la Chine de qualifier la guerre en Ukraine d’invasion ou de demander à la Russie de retirer ses troupes du territoire ukrainien.

5 h 08 : la Russie accuse l’Occident d’avoir fait pression sur certains pays lors du vote de l’ONU

Le vice-ambassadeur de la Russie auprès de l’ONU, Dmitri Polianski, a accusé dimanche l’Occident d’avoir employé des méthodes de “cowboy” et d’avoir “fait pression” sur certains pays durant l’Assemblée générale des Nations Unies qui s’est tenue la semaine dernière, et lors de laquelle une résolution demandant le retrait des troupes russes d’Ukraine a été adoptée.

La résolution a été adoptée jeudi avec 141 voix pour, tandis que six pays ont soutenu la Russie en votant non (Biélorussie, Corée du Nord, Érythrée, Mali, Nicaragua et Syrie).

4 h 00 : le chef de la diplomatie américaine se rendra en Asie centrale la semaine prochaine

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken se rend en Asie centrale en début de semaine, espérant renforcer l’empreinte des États-Unis dans les républiques ex-soviétiques, prises en étau entre leur puissant voisin russe et l’influence grandissante de la Chine.

En pleine guerre en Ukraine, les dirigeants de ces pays d’Asie centrale sont sur la corde raide en raison d’accords de défense formels avec Moscou et du poids économique et sécuritaire de la Russie, et ont ainsi adopté une position d’équilibre dans le conflit.

3 h 48 : la Biélorussie compte 1,5 million de soldats potentiels

La Biélorussie, alliée de la Russie, compte près de 1,5 million de soldats potentiels en dehors de ses forces armées, a déclaré samedi un haut responsable biélorusse.Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a autorisé Moscou à se servir de la Biélorussie comme base arrière pour envoyer des soldats russes en Ukraine l’an dernier et à former de soldats russes nouvellement mobilisés.